You are currently viewing 7 étapes pour un blog SEO friendly

7 étapes pour un blog SEO friendly

Si vous souhaitez vendre vos produits et services la première étape est de vous faire connaître

Pour cela, il a plusieurs façons de faire.

Vous pouvez créer un compte Instagram, faire de la pub sur Facebook, utiliser Pinterest, créer des annonces Google Adwords…

Et puis, il y a la solution “blog”.

Avec un blog, non seulement vous pouvez vous faire connaître mais vous pouvez aussi démontrer à vos lecteurs que vous êtes un expert dans votre domaine.

Et cerise sur le gâteau, l’utilisateur est déjà sur votre site. Il n’aura donc pas à être redirigé pour pouvoir connaître vos produits et services.

Bien entendu, il ne suffit pas d’avoir un blog pour que de nouvelles personnes aient connaissance de votre entreprise.

Internet, ce n’est vraiment pas le monde de Mickey.

Si vous voulez vous faire connaître auprès d’une nouvelle audience, vous allez devoir miser sur le SEO.

Pas de panique, je vous liste les 7 étapes à suivre pour un blog SEO friendly dans la suite de cet article.

7 ÉTAPES POUR UN BLOG SEO FRIENDLY

Vous vous demandez peut-être ce que signifie SEO.

Il s’agit des initiales de Search Engine Optimization.

Autrement dit, c’est toute une série de bonnes pratiques à appliquer à vos articles de blog et aux pages de votre site web, qui servent à indiquer à Google de quoi traite votre contenu et qu’il s’agit d’un contenu de qualité.

Si votre contenu est effectivement au goût du plus célèbre des moteurs de recherche, vous avez de grandes chances d’apparaître sur les premières pages de résultats lorsqu’un utilisateur tape une requête avec les mots-clés sur lesquels vous avez choisi de vous positionner.

Plus votre contenu sera visité et plus Google le jugera pertinent, ce qui augmente vos chances d’apparaître sur la première page de recherche et donc d’attirer bien plus de lecteurs, aka de potentiels clients et acheteurs.

Petit disclaimer : le SEO n’a pas d’effet immédiat.

En effet, une bonne optimisation donnera des résultats à moyen/long terme mais cela vaut vraiment la peine puisque vous récolterez beaucoup de trafic qualifié.

Dans mon cas, j’optimise chacun de mes articles en vue d’être SEO friendly.

Résultat, environ 55% de mes lecteurs me découvrent grâce à des recherches organiques sur Google.

1. Choisir les bons mots-clés

Pour être découvert, il faut créer du contenu dont votre client a besoin.

Vous devez donc vous mettre dans sa tête.

Prenons deux exemples :

  • Votre client idéal est une jeune maman qui aimerait apprendre à confectionner des vêtements pour son enfant, elle peut par exemple, taper “coudre vêtement bébé”.
  • Si votre client idéal est une femme qui souhaite devenir plus musclée, elle pourra entrer les mots-clés “comment se muscler rapidement”.

Vous devez donc bien comprendre l’intention de recherche de vos potentiels clients.

Pour cela, vous pouvez bien entendu, vous mettre dans la tête de vos clients mais les suppositions que vous allez faire seront bien incertaines.

Mieux vaut donc utiliser des outils qui vous montrent quelles sont les tendances de recherche.

Je vous conseille d’utiliser Google Trends, Google Keywords et Answerthepublic.

Conseils à appliquer :

Choisir des expressions-clés qui contiennent entre 2 et 4 mots, qui sont assez recherchées par les utilisateurs et sur lesquels la concurrence est moindre.

2. Rédiger du contenu à forte valeur

Pour que Google considère votre contenu comme intéressant, vous allez devoir bien le travailler.

Dans ce but, votre texte ne doit jamais être inférieur à 300 mots. Personnellement, je vous conseille d’écrire 1000 mots minimum.

Ensuite, votre contenu doit être intéressant. Sans cela, votre lecteur ne va pas s’attarder sur votre compte bien longtemps.

Il ne vous considérera pas comme un expert et ne sera sûrement pas intéressé par vos produits ou services payants.

De plus, un fort taux de rebond n’envoie pas de bons signes à Google qui ne va sûrement pas pousser votre contenu en première page.

Conseils à appliquer :

Veillez toujours à rédiger du contenu intéressant pour vos lecteurs. Vos textes doivent, pour cela, répondre à un vrai besoin et permettre aux visiteurs de le satisfaire.

3. Structurer ses articles

Vos articles doivent être intéressants, clairs et faciles à lire.

Pour cela, il est particulièrement important de bien structurer vos textes.

Un contenu non structuré est synonyme d’information de pauvre qualité sur Internet.

En effet, votre texte sera difficile à lire, il faudra y passer du temps pour bien le comprendre… Or, sur Internet, tout doit aller très vite.

Veillez donc à structurer votre contenu avec plusieurs titres : T1, T2, T3… 

Vous pouvez aussi miser sur les listes de numéros et les listes à puce pour délivrer un contenu facile à lire.

Et pour finir, soulignez ou surlignez des informations importantes pour que le lecteur puisse retenir des informations clés.

Conseils à appliquer :

Souvenez-vous de vos cours au lycée où vous divisiez tout par grand I, grand A, petit i… C’est pareil ici, sauf que vous remplacez tout ça par des T1, T2, T3… Et pensez à aérer vos textes !

blog SEO

4. Répartir les mots-clés

Pour que Google comprenne bien que vous parlez d’un sujet concret, il est important de répéter vos mots-clés sans non plus faire du fourrage.

Pour un texte de 1000 mots, je vous conseille par exemple de placer 6-7 fois votre mot-clé.

Pensez à l’inclure dans des endroits importants, tel que le T1, le premier paragraphe, un des T2 et le paragraphe final.

Bien entendu, il faut que l’inclusion de ces mots-clés soit naturelle. En d’autres termes, elle ne doit pas rendre la lecture difficile.

Conseils à appliquer :

Répétez les mots-clés le long du texte, sans trop en faire !

5. Optimiser l’URL

C’est souvent un des endroits où les rédacteurs d’articles oublient d’inclure leurs mots-clés.

Or il s’agit d’un emplacement incontournable donc pensez-y !

N’oubliez pas aussi d’optimiser l’URL en vous limitant à 5-6 mots et en ajoutant AUCUN symbole bizarre ou número.

Je vous donne un exemple.

Vous écrivez un article sur les soins à adopter pour hydrater sa peau en été.

Votre URL sera www.monsite.com/hydrater-sa-peau-en-été.

Conseils à appliquer :

Une URL facile à lire, sans complication mais avec les mots-clés sur lesquels vous souhaitez vous positionner.

6. Optimiser les images

Se pencher sur le texte, c’est bien. Optimiser aussi les images, c’est mieux.

Les photos, les visuels et autres infographies ne sont pas là simplement pour faire joli et aérer votre texte.

Non, elles peuvent aussi vous aider à améliorer votre SEO.

Pour cela, vous devez sélectionner des images en rapport avec le thème traité et qui vous permettent d’illustrer certains de vos points.

Il est aussi nécessaire d’inclure les mots-clés dans le titre et dans la balise ALT. Vous pouvez aussi les ajouter dans la description en apportant davantage d’informations.

Dans chaque champ, mis à part le mot-clé, pensez à ajouter du contenu différent à chaque fois.

Exemple : photo d’une tulipe

Titre : arroser une tulipe facilement

ALT : illustration arroser une tulipe

Description : conseils pour arroser une tulipe tous les jours

Conseils à appliquer :

Inclure le mot-clé dans le titre et la balise ALT de chaque image.

7. Ne pas oublier le metatitle et la metadescription

Il s’agit des informations que Google va présenter à l’utilisateur sur la page de recherche.

C’est un peu comme le trailer de votre contenu.

Si ces éléments attirent le lecteur, il cliquera sûrement sur votre lien. Sinon, il ira voir ailleurs.

Il est donc primordial d’une part de donner envie à l’utilisateur de cliquer mais aussi de permettre à Google de bien identifier votre contenu et sa relation avec les mots-clés.

Veillez donc à les insérer dans le metatitle et la metadescription, en privilégiant toujours la lecture la plus naturelle possible.

Conseils à appliquer :

Inclure le mot-clé dans le metatitle et la metadescription. Montrer clairement de quoi parle le contenu, quel bénéfice va obtenir le lecteur et ajouter un CTA.

Comme vous pouvez le voir, les pratiques SEO sont intimement liées à l’expérience utilisateur. En effet, si le lecteur passe du temps sur votre page, cela envoie de bons signaux à Google. Il faut donc travailler ces deux points (SEO + expérience utilisateur) ensemble pour mettre toutes les chances de votre côté pour apparaître sur la première page des résultats.

 

J’attire aussi votre attention sur le fait qu’il s’agit de 7 conseils très utiles mais le SEO ne se résume pas à ces seules pratiques. Non, c’est un peu plus compliqué que ça. Cependant, si vous faites déjà ce travail, vous partez avec de bonnes bases !

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le sur Pinterest !

blog SEO friendly
blog SEO friendly
blog SEO friendly

Laisser un commentaire