You are currently viewing Bilan janvier 2021

Bilan janvier 2021

Il y a un an, j’arrêtais de partager avec vous mes revenus mensuels. En tant que lectrice et freelance, j’adore ce genre de contenu. Je trouve ça très intéressant de voir comment avancent d’autres entrepreneurs, qu’ils évoluent aussi dans le social media management ou bien dans des fonctions ou secteurs différents. Voir les résultats qu’ils obtiennent chaque mois et une grande source d’inspiration et de motivation même si parfois, ça peut être frustrant. Je ne vais pas vous mentir, je me suis parfois sentie dépassée en voyant les chiffres de certains. Heureusement, cela reste rare. De manière générale, j’adore ces contenus et je saute sur tous les bilans que je vois passer sur Instagram.

Alors si j’aime tellement ce genre de contenu, pourquoi j’ai arrêté d’en publier moi-même ?

La raison est simple. Quand j’ai commencé à le faire, je voulais montrer les débuts d’un baby freelance : les longs mois sans client, les mois avec peu de revenus et les mois où tout explose.

Et puis je trouvais ce genre de documents intéressant pour les personnes qui souhaitent se lancer.

Il y a 3 ans, avant de faire le grand saut et de me mettre à mon compte, je cherchais à lire ce genre d’articles et je n’en trouvais presque pas. Alors je me suis dit que j’allais en écrire pour aider les futurs freelances.

Après presqu’un an de montagnes russes, ma situation “clients” s’est stabilisée. Chaque article “revenus mensuels” ressemblait au précédent. Je me suis dit que ça devait être chiant de lire ça tous les mois.

Et puis, mon objectif était rempli : je n’étais plus un baby freelance alors pourquoi continuer à montrer mes revenus.

Et puis, tout a changé

En août, j’annonçais à mon plus gros client que je voulais arrêter notre collaboration.

Je n’étais plus satisfaite ni du temps que je passais sur ces missions (c’était une agence, je m’occupais donc de plusieurs clients), ni des moyens qui étaient mis à ma disposition pour atteindre les objectifs fixés, ni même de la nature propre des dites-missions.

En septembre, j’ai donc perdu une très grosse rentrée d’argent mensuelle. Rien de surprenant.

Dans tous les cas, j’étais contente. J’avais assez d’économie et je pouvais enfin me concentrer sur mes propres réseaux sociaux et à trouver de nouveaux clients plus intéressants. 

Et c’est pour cela que je me remets à faire des bilans mensuels. À nouveau, l’instabilité va rendre ses articles plus intéressants. En tout cas, je l’espère. Vous pourrez voir les fluctuations d’un mois à l’autre.

Et comme cette fois, je ne vais pas m’arrêter à mes seuls revenus mais faire un bilan bien plus ample, vous pourrez en apprendre plus sur ma manière de gérer ma vie d’auto-entrepreneure.

Je vais diviser ces bilans en 3 parties : 

  • Mes missions clients
  • Mes réseaux sociaux et statistiques web
  • Mes revenus

Mes missions clients

1er janvier, je commence l’année avec un client moyen, autant en terme de travail que d’argent, et des clients que j’appelle one-shot. 

C’est quoi un client one-shot ?

Il s’agit de clients qui m’embauchent pour des missions très concrètes, comme la rédaction d’un article SEO. Ils peuvent m’en demander 10 d’un coup, puis disparaître pendant 4 mois, me passer 2 textes à écrire et disparaître à nouveau.

Si je garde ces clients, c’est pour 2 raisons :

  • je les aime bien. On se connait depuis plusieurs années maintenant et j’ai envie de maintenir notre relation.
  • c’est de l’argent bonus, ça fait pas de mal, surtout que ce sont des clients qui me prennent très peu de temps.

Je débutais donc l’année moyennement bien… Surtout que cette situation durait depuis… septembre. C’est long, non ?

En novembre-décembre, j’ai eu énormément de demandes de contacts, bien plus qu’à la même époque en 2019 ou 2018.

J’ai donc passé mon temps entre les devis, les calls, les emails… Je savais qu’une mission allait en sortir mais quand ?

Quand on négocie de gros budgets, c’est le problème principal, le client a besoin de temps. D’une, parce qu’il fait un vrai investissement, deux, parce qu’il doit souvent obtenir l’accord d’autres personnes. Et mon problème, c’est que je suis impatiente…

Dans tous les cas, début janvier, j’obtiens un nouveau client one-shot grâce à une connaissance et un des mes clients one-shot m’apprend qu’il a besoin de moi pour de nouveaux contenus. Une bonne nouvelle !

Autre bien meilleure nouvelle ! J’apprends en fin de mois, que deux gros clients (temps et argent) me donnent leur ok. On commence en février ! 

Mes réseaux sociaux

J’avais réussi à prendre le rythme en fin d’année sur Instagram mais en janvier, j’ai eu quelques soucis de santé et j’ai préféré me reposer. Du coup, ça se ressent sur les stats.

Par contre, mon travail sur Pinterest porte ses fruits. Je suis super contente car cela implique une hausse de visites sur mon site Internet et donc d’abonnés à ma newsletter.

J’espère qu’en février, je réussirai à être plus présente sur Instagram mais je sens que ce n’est pas gagné…

Instagram

Augmentation followers : 3,14%

Engagement : 5,17%

Pinterest

Augmentation impressions : 46,22%

Augmentation clics sortants : 37,21%

Site web

Augmentation sessions : 69,18%

Comme vous pouvez le voir, mes abonnés ont peu augmenté sur Instagram mais je maintiens un bon niveau d’intéractions. Sur Pinterest, le travail de cet automne se voit clairement. J’adore cette plateforme et elle me le rend bien.

Le trafic qui augmente grâce à Pinterest et aussi le trafic organique que j’obtiens grâce à un bon travail de SEO me permettent d’améliorer mon numéro de sessions et c’est tant mieux puisque j’ai des objectifs très ambitieux de ce côté-là pour 2021.

Mes revenus

Avant toute chose, j’aimerais vous rappeler que je vis en Espagne.

Cela implique deux choses, les prestations sont moins chères qu’en France. En même temps, même si je vis dans la capitale, le coût de la vie est bien moindre qu’en France donc ça se tient.

Et les impôts ne fonctionnent pas pareil mais, ça vous l’aviez compris. Loin de moi l’idée de vous faire un cours de compta espagnole alors juste 2 concepts pour que vous compreniez mes chiffres.

Cuota autonoma : c’est une somme d’argent à payer chaque mois qui couvrent la sécurité sociale, le chômage… Son coût n’est pas fixe, ça dépend de pas mal de critères.

IRPF : c’est un peu comme l’impôt sur le revenu. Je dois le déduire de chaque facture client et si jamais j’ai trop gagné tous les mois d’avril, Hacienda (les impôts espagnols) me réclame plus d’argent.

Une dernière chose, je ne compte pas l’IVA, l’équivalent de la TVA, dans les sommes que je vous présente. De toute façon, c’est l’argent de l’État, pas le mien.

Voilà pour le cours de compta express, je vous laisse avec mes chiffres.

🤑Entrées d'argent

   TOTAL : 1869,90€

👋🏽Sorties d'argent

  • Cuota autonoma : 199,35€
  • IRPF : 239,08€
  • Comptable : 25,49€
  • Publicité réseaux sociaux : 13,60€
  • Logiciel emailing : 0€ je paie mensuellement
  • Achats divers (fournitures de bureau, matériel informatique…) : 30,16€

    TOTAL : 507,68€

Honnêtement, je suis plutôt contente de ce mois de janvier, c’est de loin mon meilleur mois depuis septembre dernier. Et j’espère que le reste de l’année va prendre le même tournant.

Laisser un commentaire